Boutique en ligne CAMPZ outdoor et camping
L'essentiel pour les aventures hivernales
retour gratuit sous 30 jours
LIVRAISON GRATUITE SUR DES MILLIERS DE PRODUITS6
Des questions ? Cliquez ici !

Respirabilité de la veste de pluie

Ce qui mérite votre attention

© Columbia

Vous ne voulez pas prendre une douche sous la pluie ni baigner dans votre propre sueur ? C'est dire si la respirabilité est particulièrement importante quand vous choisissez votre nouvelle veste de pluie. Découvrez ce que signifie vraiment la respirabilité d’un vêtement, et comment trouver la veste la mieux adaptée à vos besoins.


Lorsque vous parcourez la gamme de produits de veste de pluie, le confort et l’adéquation aux intempéries jouent un rôle décisif – après tout, vous ne voulez pas seulement arriver à destination, vous voulez profiter pleinement de la nature. En particulier dans le cas de votre veste de pluie, la respirabilité contribue de manière significative à ce que votre peau puisse enfin respirer profondément – et vous aussi.

Que signifie respirant ?

La respirabilité d’un tissu indique à quel point il est perméable, ou pour le dire d’une manière plus compréhensible : la respirabilité concerne la capacité d’un tissu à évacuer la vapeur d’eau loin du corps et vers l’extérieur.

La respirabilité est influencée par plusieurs facteurs:
  • Quelle est la densité du tissage du textile ?
  • Quels matériaux sont utilisés ?
  • Y a-t-il d’autres imprégnations ?
  • Le tissu est-il imperméable ou coupe-vent ?

Plus un tissu est respirant, plus il est sec et agréable à porter. Par exemple, si une veste de pluie est particulièrement respirante, vous transpirez beaucoup moins rapidement et intensément que dans les autres modèles. Cela s'explique par la raison suivante : avec une veste de pluie respirante, l’humidité qui s’évapore peut s’échapper vers l’extérieur sans trop de résistance, la peau est immédiatement refroidie et moins de sueur est produite.

Si, en revanche, la veste de pluie ne laisse pas passer la vapeur d’eau vers l’extérieur – c’est-à-dire si elle n’est pas respirante – l’humidité et la température à l’intérieur de la veste continuent de s’accumuler. Votre corps essaie de réguler le déséquilibre qui en résulte par davantage de transpiration. Résultat : l’intérieur du tissu s’imprègne progressivement et la veste de pluie, fonctionnelle à un moment donné, devient alors aussi humide à l’intérieur que l'est l’extérieur.


© Columbia

Comment mesure-t-on la respirabilité dans les textiles d’extérieur ?

Pour mesurer la respirabilité d’une veste de pluie ou d’autres vêtements de plein air, il existe deux méthodes de base : mesurer la perméabilité avec le test MVTR et mesurer la résistance à la vapeur d’eau à l’aide de la méthode RET.

La méthode MVTR

La valeur MVTR (sous la forme longue Moisture Vapor Transmission Rate) décrit la quantité de vapeur d’eau qui pénètre à travers une surface de tissu d’un mètre carré en 24 heures – elle est donc exprimée par la formule g/m²/24h. Plus ce nombre est élevé, plus le tissu est perméable et plus le climat de votre corps reste sec pendant vos loisirs en plein air. Cela signifie que: Plus la valeur MVTR est élevée, meilleure est la respirabilité de la veste de pluie.

Les modèles haut de gamme de vêtements de plein air atteignent des valeurs maximales allant jusqu’à 40 000 g/m²/24h selon la mesure MVTR. En général, cependant, un vêtement est déjà considéré comme très respirant à partir de 10 000 g/m²/24h. L'un des inconvénients du test MVTR est qu’il ne comprend pas de conditions d’essai clairement définies. La respirabilité d’une seule et même veste de pluie peut donc être très différente, même dans des conditions de laboratoire légèrement modifiées.

La méthode RET

La valeur RET (Resistance of Evaporation of a Textile) mesure la résistance d’une substance. Avec cette méthode de mesure, vous devez viser la valeur la plus basse possible, car moins il y a de résistance à la vapeur d’eau, plus il est facile pour l’air humide de se diffuser au travers. Les valeurs RET sont exprimées selon la formule m²/Pa/W, même si souvent seul le nombre est donné. Il existe deux instituts mesurant la valeur RET : le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (EMPA) et l’Institut Hohenstein. Les deux instituts effectuent les mesures en se basant sur la même méthode, mais classent les résultats différemment.

Tableau : Respirabilité des textiles d'extérieur - les méthodes MVTR et RET
La respirabilitéMVTRValeur RET HohensteinValeur RET EMPA
extrêmement respirant15 000 – 40 000 g/m²/24h<6 m²/Pa/W<4 m²/Pa/W
très respirant10 000 – 15 000 g/m²/24h6 – 13 m²/Pa/W4 – 8 m²/Pa/W
respirant3000 – 10 000 g/m²/24h13 – 20 m²/Pa/W9 – 20 m²/Pa/W
à peine / pas respirant0 – 3000 g/m²/24h>20 m²/Pa/W>21 m²/Pa/W

Si vous achetez une veste de pluie ou un pantalon, vous devriez toujours veiller à bien sélectionner l’ensemble selon votre utilisation. Même si la respirabilité est une caractéristique importante, les lectures en laboratoire et dans la nature diffèrent souvent considérablement. Par exemple, en raison des changements d’humidité, de température ou de pression atmosphérique, de votre niveau de mouvement et de la charge des bagages ou du vent.


Respirant même avec une colonne d’eau élevée

La bonne respirabilité de votre veste de pluie est toujours importante – d'autant plus si elle a également une colonne d’eau élevée. La colonne d’eau est une ligne directrice pour déterminer la pression à laquelle votre veste de pluie peut être exposée sans que l’eau de pluie ou la neige ne pénètre à l’intérieur du tissu. Plus la colonne d’eau est élevée, moins elle est perméable à l’humidité de l’extérieur.

Une veste de pluie imperméable vous protège moins bien qu’une veste hydrofuge. Mais vous restez au sec le plus longtemps avec une veste de pluie imperméable et une colonne d’eau élevée.

En général, la règle suivante s’applique : une colonne d’eau haute rend la bonne respirabilité de la veste de pluie d’autant plus importante, car arriver à destination trempé de sueur est au moins aussi désagréable que d’être trempé par la pluie.

Vestes de pluie respirantes

VAUDE Escape Light Veste Femme, vert
VAUDE Escape Light Veste Femme, vert vert
VAUDE
Escape Light Veste Femme, vert
100,00 €
sans frais d'expédition
SALEWA Puez GTX Paclite Veste Femme, noir
SALEWA Puez GTX Paclite Veste Femme, noir noir
SALEWA
Puez GTX Paclite Veste Femme, noir
Prix conseillé 230,00 € 171,99 €
sans frais d'expédition
- 25 %
Mammut Trovat 3 in 1 Veste À Capuche Hardshell Homme, bleu
Mammut Trovat 3 in 1 Veste À Capuche Hardshell Homme, bleu bleu
Mammut
Trovat 3 in 1 Veste À Capuche Hardshell Homme, bleu
Prix conseillé 330,00 € 279,99 €
sans frais d'expédition
- 15 %
SALEWA Puez Aqua 3 Powertex Veste Femme, jaune
SALEWA Puez Aqua 3 Powertex Veste Femme, jaune jaune
SALEWA
Puez Aqua 3 Powertex Veste Femme, jaune
Prix conseillé 100,00 € 72,99 €
- 27 %
Patagonia Calcite Veste Homme, bleu
Patagonia Calcite Veste Homme, bleu bleu
Patagonia
Calcite Veste Homme, bleu
300,00 €
sans frais d'expédition
Rab Kinetic Alpine 2.0 Veste Femme, bleu
Rab Kinetic Alpine 2.0 Veste Femme, bleu bleu
Rab
Kinetic Alpine 2.0 Veste Femme, bleu
Prix conseillé 290,00 € 167,99 €
sans frais d'expédition
- 42 %

Étanche à l’extérieur, perméable à l’intérieur – comment ça marche ?

Si vous appréciez un climat corporel confortable pendant les sports de plein air, votre veste de pluie doit simultanément vous protéger contre l’humidité de l’extérieur et dissiper l’humidité de l’intérieur. Mais comment cela est-il censé fonctionner – la respirabilité et la résistance aux intempéries ne s’excluent-elles pas mutuellement ?

Le mot magique pour cela est l’état d’agrégation: une membrane respirante ne laisse pas passer la sueur dans son ensemble, mais seulement la vapeur d’eau qui en résulte. La sueur qui se forme sur votre peau s’évapore d’abord avec un effet rafraîchissant en minuscules gouttelettes d'eau qui flottent dans l’air. Ces petites particules sont assez minuscules pour traverser les pores fins du tissu.

© Columbia

Cependant, les vêtements respirants ne conduisent pas activement la vapeur d’eau vers l’extérieur, mais offrent seulement la possibilité de l’éliminer. La ventilation s’effectue de manière entièrement automatique grâce à l’égalisation de pression de la nature. L’excès de chaleur et de vapeur d’eau est ensuite poussé à travers les différentes couches de tissu de la veste de pluie comme par eux-mêmes. Résultat : votre peau reste agréablement sèche et fraîche, même en mouvement – parfait pour les activités sportives.


Membranaires & Stratifiés : la technique derrière la sensation de peau sèche

La bonne respirabilité d’une veste de pluie est rendue possible avant tout par sa construction multicouche. Sur le marché, vous trouverez des produits à 2 couches, à 2,5 couches et à 3 couches. Fondamentalement, la veste de pluie multicouche est structurée comme suit :

  • côté tissu hydrofuge à l’extérieur
  • membrane/revêtement protecteur au milieu
  • doublure en tissu doux à l’intérieur

Qu’une veste soit à 2, à 2,5 ou à 3 couches dépend principalement de la façon dont les différentes couches de tissu sont soudées ensemble : les modèles à 2 couches ont une doublure intérieure lâche, tandis que le tissu extérieur et la membrane sont connectés. En revanche, dans une version à 3 couches, les trois couches sont réunies, ce qui rend généralement la veste de pluie particulièrement robuste et légère en même temps. Une veste à 2,5 couches, en revanche, n’utilise qu’une fine couche protectrice au lieu d’une doublure intérieure.


© Columbia

La différence entre le stratifié et le revêtement

En particulier, les stratifiés ou revêtements sont cruciaux pour la respirabilité d’une veste de pluie – car en tant que couche protectrice intermédiaire robuste, ils empêchent le vent et l’humidité de pénétrer, mais doivent également permettre à l’humidité de s’échapper de l’intérieur de la veste pour assurer un climat corporel agréable.

La couche intermédiaire entre l’intérieur et l’extérieur de la veste peut donc être conçue de deux manières différentes : le noyau de la gaine peut donc être constitué d’une membrane stratifiée ou d’un revêtement. Les membranes de haute qualité sont laminées sur toute la surface du matériau extérieur à l’aide d’un adhésif spécial, c’est-à-dire qu'il est collé. Cela les rend particulièrement robustes. En particulier, Gore-Tex ou Dermizax fournissent ici d’excellentes technologies.

Qu’il s’agisse d’un stratifié ou d’un revêtement : la qualité peut varier considérablement d’une veste de pluie à l’autre. Par conséquent, faites toujours attention à la colonne d’eau et à la valeur MVTR ou RET.

Un revêtement respirant est l’alternative la moins chère à la membrane, plus chère. Selon la qualité, il est pulvérisé à l’intérieur du tissu extérieur en une ou plusieurs couches. Un revêtement est généralement l’alternative la plus sensible et la moins durable au stratifié. Cependant, si vous recherchez une veste de pluie décontractée à un prix raisonnable pour les urgences, vous ne pouvez pas vous tromper avec un bon revêtement.


© Columbia

Respirant et robuste?

Malheureusement, la respirabilité se fait souvent au détriment de la robustesse d’une veste. Plus un tissu est à ports ouverts, fin et donc respirant, mieux il convient aux sports intensifs et provoquant la sueur. Cependant, il s’use d’autant plus facilement si vous chargez des bagages lourds sur vos épaules. Donc, si la robustesse est aussi importante pour vous qu’une bonne respirabilité, recherchez des stratifiés à trois couches de haute qualité et des tissus extérieurs en nylon ou en polyamide solides et résistants.


Ce qui peut affecter la respirabilité

Dans la nature, les conditions ne sont pas les mêmes qu’en laboratoire. Même si votre veste de pluie fonctionne bien selon les mesures RET ou MVTR, elle peut atteindre ses limites dans certaines situations.

Cela s’applique, par exemple, aux conditions suivantes :

  • temps chaud et humide
  • pression d’air élevée
  • humidité élevée
  • transpiration abondante
  • pores sales

Pour que la respirabilité fonctionne idéalement, il doit faire au moins 15 °C de plus à l’extérieur de la veste qu’à l’intérieur. En été, la respirabilité d’une veste n’aide donc que dans une mesure limitée ou pas du tout. Même si vous transpirez trop en raison d’un effort intense, la ventilation peut difficilement suivre. Pour maintenir la respirabilité de votre veste, vous devez également la laver régulièrement.

La respirabilité dans toutes situations

Au fil des années, les vêtements de plein air se sont considérablement améliorés en termes de confort, de résistance aux intempéries et de robustesse. Cependant, en particulier en termes de la respirabilité, vous devez vous assurer que toutes les autres couches sont perméables : la veste de pluie la plus respirante est inefficace si l’humidité ne traverse pas votre couche de base en premier lieu. Cependant, les couches superposées, comme le sac à dos, peuvent également limiter la respirabilité de votre veste de pluie en ajoutant une pression supplémentaire dans certaines zones.


La checklist: tout sur la respirabilité de votre veste de pluie en un coup d’œil

  • La respirabilité décrit la perméabilité à la vapeur d’eau des textiles
  • La valeur MVTR ou RET indique à quel point un produit est respirant
  • Lors de l’achat, les stratifiés ou les revêtements de haute qualité sont importants
  • Adaptez la veste à vos activités, au niveau de pluie et à vos bagages
  • Pour la meilleure respirabilité est obtenue par temps frais et sec
  • Optimisez également la respirabilité dans les couches des vêtements portés dessous

Résultat: La respirabilité est cruciale pour la veste de pluie

Quand il s’agit de respirabilité, vous ne devez pas faire de compromis lors du choix de votre veste de pluie. La structure perméable à la vapeur d’eau garde votre corps frais et sec, même pendant les activités de plein air plus intenses.

Grâce à des technologies de membrane et de revêtement sophistiquées, la veste devient votre compagnon indispensable. C'est le cas tant quand vous voulez vous sentir particulièrement léger et souple dans vos déplacements, que quand vous escaladez les Alpes avec de lourds bagages sur les épaules ou quand vous n’êtes vraiment dans votre élément que sous la pluie et dans la tempête. Si vous adaptez la veste de pluie à vos besoins personnels, vous atteindrez votre destination sec et à une température agréable.