La fenêtre sécurisée PayPal ne s'ouvre pas ?

Cliquez ici
pour réessayer et terminer votre achat.

Veuillez patienter. Votre commande est en train d'être finalisée.

Outdoor urbain - Revisitez les styles chic & fonctionnels pour la ville

Guide d'achat : Chaussures

Cliquez-ici pour un large choix de chaussures de plein air.
Informations sur l'entretien de la chaussure !

Le top marques des chaussures

et bien d'autres !


Choisir ses chaussures en fonction de son activité

Alpinisme

Partir en excursion en montagne, c'est la promesse de contempler de magnifiques paysages et de savourer le silence de la nature blanchie par la neige. Rien ne peut venir gâcher votre plaisir... à part la température et l'état du sol ! De ce fait, vous devez porter une attention toute particulière au choix de votre paire de chaussures. Les fabricants proposent aujourd'hui des modèles parfaitement adaptés aux températures extrêmes, aux sols gelés ou enneigés et aux dénivelés importants.

Conditions extrêmes

Dans des conditions très difficiles, comme lorsque les températures avoisinnent les - 20°C, il faut vous assurer que vos pieds soient très bien protégés du froid. Les extrémités du corps humain sont les plus menacées par les gelûres en cas de températures très basses, ne tentez donc pas le diable en partant avec des chaussures mal adaptées ! Pour partir en haute montagne, n'hésitez pas à acheter des surbottes ou des chaussons à mettre à l'intérieur de vos chaussures, qui feront tous deux office de seconde couche de protection. Vos chaussures doivent être robustes et vous apporter un maximum de sécurité.

De même, choisissez uniquement des chaussures compatibles avec des crampons, que ceux-ci soient automatiques ou à lanières.

Expéditions difficiles, dénivelés importants

Pour ce genre de randonnées exigentes qui comprennent des dénivelés très verticaux, munissez-vous du matériel approprié. Choisissez des chaussures rigides et montantes, car vos chevilles seront très sollicitées. Si celles-ci ne sont pas soutenues, vous risquez de chuter si vous êtes déséquilibré, ce qui arrive plus souvent que l'on ne croit sur ce type d'itinéraires. Veillez également à pouvoir fixer des crampons sur vos chaussures. Ils vous seront très utiles (et même indispensables) dans les montées et descentes très verticales.

Itinéraires plus faciles, altitude moyenne

Il est également fort probable que vous souhaitiez vous attaquer à des itinéraires moins exigeants en terme de sécurité et d'équipement. En vous lançant dans ce type de trek, vous devez toutefois être préparé à rencontrer de la neige, des rochers ou de la glace sur votre chemin. Qui dit neige, dit instabilité ! De nouveau, nous vous conseillons une paire de chaussures à tige haute et à semelle rigide, pour que vous puissiez passer tous ces obstacles sans crainte et sans trop mobiliser et fragiliser vos articulations.

Randonnée

Longue randonnée, paysage montagneux/rocailleux

Lorsque vous partez en randonnée plusieurs jours, vous êtes souvent bien chargés : le sac bien plein, vos jambes devront donc porter votre poids, mais pas seulement : celui de votre équipement aussi ! Certes, avec un sac de 7 kilos sur le dos, on a l'impression d'être bien campé sur ses jambes et qu'il faudrait un sacré coup de vent pour nous faire vaciller. Eh bien détrompez-vous ! Si vous dérapez sur une pierre ou que vous êtes déséquilibrés par le poids de votre sac, vos pieds devront réagir rapidement pour vous éviter l'entorse, mais le poids de votre équipement et la fatigue accumulée rendront vos gestes plus lents.

Choisissez donc de préférence des chaussures de randonnée ou de trek à tige haute pour soutenir vos articulations et à semelle semi-rigide. pour plus de confort et de souplesse tout en conservant une bonne stabilité. Nous vous conseillez également d'emporter avec vous des crampons à lanières. Même si vous n'êtes pas sûrs de devoir vous en servir, mieux vaut être paré à toute éventualité plutôt que de regretter de n'avoir pu effectuer une partie de l'itinéraire à cause d'un tel oubli.

Parcours moyens à courts

Si vous partez à la journée et que le terrain est relativement plat et votre itinéraire de taille moyenne, préférez des chaussures légères. Rien ne sert d'enfiler de lourdes chaussures de randonnée, qui vous gêneront et vous ralentiront plus qu'elles ne vous protègeront. Si vous êtes un randonneur aguerri, vous pouvez même opter pour des baskets, solides mais légères. Si vous débutez, n'oubliez pas que plus votre cheville est soutenue, moins vous risquez de chuter...

Entre la randonnée et l'escalade

Les chaussures d'approche sont un bon compromis entre les chaussures de randonnée et les chaussons d'escalade. Réservées aux très bons marcheurs, elles vous permettent de marcher sur de longues distances et de profiter d'un bon amorti et d'une excellente adhérence sur les rochers. Leur rigidité est assez satisfaisante même sur terrain difficile. Elles sont cependant plus souples que les autres chaussures de randonnée citées plus haut. N'hésitez pas à vous munir de bâtons de marche, qui vous apporteront un petit plus indéniable niveau stabilité. Par ailleurs, elles supportent mal les températures très froides ou très chaudes.

Running et trail

Les petites dernières de la catégories "chaussures de randonnée" sont bien à part : pas question de les utiliser pour vos balades. Elles sont conçues spécialement pour ceux qui pratiquent le trail, de la course à pied sur terrain montagneux. Elles sont très légères et offrent un bon amorti, mais peu de protection...

Trouver chaussure à son pied

Pour choisir les bonnes chaussures, il faut avant tout savoir ce que l’on va en faire. On ne fait pas de l’escalade avec des chaussures de randonnée, tout comme on ne court pas avec des sandales de trekking – on ne vous apprend rien ! C’est votre pratique qui définira le choix de votre paire de chaussures. Il existe plusieurs critères de choix qui vous aideront à mieux cerner le type de chaussures qui vous conviendra le mieux.

  • Type de semelle : celle-ci peut être dure ou tendre. Les semelles tendres sont parfaites pour l’escalade sur paroi rocheuse mais s’usent rapidement. Quant aux gommes dures, elles durent plus longtemps mais auront une accroche moins efficace.
  • Hauteur de la tige : une tige haute protègera vos articulations et vous offrira un maintien et une sécurité plus importants. Mais si vous partez en randonnée sur des chemins relativement plats ou que vous êtes un amateur de trail, des chaussures basses peuvent très bien vous suffire.
  • Imperméabilité et protections contre les chocs : de nombreuses chaussures sont équipées d’un pare-pierres (elles sont plus rigides sur l’avant pour protéger vos orteils en cas de choc)

Imperméabilité et respirabilité

Tout d'abord, partez du principe que si vous cherchez des chaussures de randonnée imperméables, vous pouvez faire une croix sur les chaussures à tige basse. Si vous voulez que vos pieds restent au sec, tournez-vous vers des chaussures à tige haute. Moins elles sont ouvertes et basses, plus vous serez à l'abri de l'humidité.

Les chaussures désignées comme imperméables le sont en réalité plus ou moins. Vous trouverez plusieurs niveaux d'imperméabilité, indiqués par le fabricant sur l'étiquette. Par exemple : bonne, excellente... Certains fabricants parlent même d'étanchéité.

Ces chaussures dites "imperméables" sont pensées pour protéger vos pieds de la pluie et de la neige. Ce n'est pas juste une question de confort : en montagne, lorsqu'il fait froid, il est primordial que vos pieds restent au sec. Si vos pieds sont mouillés dans vos chaussures, ils risquent de se refroidir beaucoup plus rapidement et vous risquez des gelûres ! Si vous prévoyer de faire de longues randonnées (plus d'une dizaine d'heures), ayez le réflexe d'emmener des surbottes. Sinon, vos pieds finiront forcément par être trempés, et ce serait vous mettre en danger inutilement.

Le bon équilibre entre imperméabilité et respirabilité

Comme pour les vêtements, les chaussures ne peuvent pas se contenter d'être imperméables, au risque de se transformer en de mini-saunas à lacets pour vos pieds ! Eh oui, ceux-ci aussi transpirent aussi ! La respirabilité est tout aussi importante que l'imperméabilité.

Si vos chaussures ne sont pas assez respirantes, de la condensation va se former à l'intérieur. C'est comme si elles étaient étanches à l'intérieur mais gardaient l'eau à l'intérieur : le même effet va se produire que si elles n'étaient pas du tout imperméables. Votre pied mouillé va se refroidir plus rapidement et vous ne serez plus à l'abri du gel. Il faut donc que votre chaussure soit aussi capable d'évacuer la transpiration vers l'extérieur ! C'est pour cette raison que nous vous recommandons de choisir une paire de chaussures dotée d'une membrane respirante et imperméable, afin que vous puissiez profiter d'un bon équilibre entre imperméabilité et respirabilité.

Il existe également des chaussures de randonnée dont le cuir est enduit d'un traitement hydrophobe. Celles-ci sont cependant bien moins efficaces contre l'humidité et leur propriété imperméable se dégrade plus vite.

Un dernier conseil pour la route ?

  • Si vous partez randonner en plein été sur des chemins relativement plats et dégagés, les sandales de trekking peuvent être une option intéressante ! Confortables et très aérées, elles sont une bonne alternative aux gros "godillots" pour les petites balades. Faites attention cependant, car elles n'apportent aucune protection à votre cheville.
  • Pour choisir la bonne paire de chaussures rigides, veillez à ce que le chaussant soit parfaitement adapté à votre pied. Si une chaussure plus souple peut s'adapter un minimum à la forme de vos pieds, une chaussure rigide ne bougera pas d'un pouce !
  • Une bonne chaussure de randonnée en montagne doit être capable de résister à des températures allant jusqu'à -10°C lorsque le marcheur est en mouvement. Certaines vont jusqu'à supporter -20°C.
  • Ne serrez pas trop vos chaussures de randonnée ! La chaussure doit envelopper votre pied sans que vous ayez à serrer les lacet aux maximum.
  • La semelle de vos chaussures en est l'élément principal. Les fabricants ont crée des semelles très isolantes pour vous permettent de ne pas ressentir le froid venu du sol et de la neige. Certains modèles de chaussures vous permettent de changer la semelle en fonction des saisons où des conditions météorologiques : cela vous évite d'acheter une paire pour chaque saison !
  • Le type de chaussure que vous choisirez doit avant tout dépendre de votre niveau. Si vous n'êtes pas habitués à marcher régulièrement, veillez à vous tourner vers des chaussures rigides et très protectrices. Car manque de rigidité = manque de stabilité !
  • Au fil de votre entraînement et si vous êtes en bonne forme physique, vous pourrez passer à des chaussures plus légères et plus souples, tant que vous marchez sur terrain sec.
  • Gardez en mémoire que les terrains enneigés ou glacés requièrent toujours des chaussures spéciale - et une bonne dose de prudence !

VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?
Pour toute question, remplissez notre formulaire de contact ou trouvez votre réponse dans notre Foire Aux Questions.
Newsletter
Abonnez-vous dès maintenant et recevez un bon d'achat de 5 €. Profitez aussi d'offres exclusives, de nos conseils personnalisés et de codes de réduction !4

DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Satisfaits de votre commande ?
Vous êtes satisfaits de votre commande ? Faites-le savoir aux autres clients en donnant votre avis !